photo Jacques Bernaert


Édito, par Jacques Bernaert, directeur artistique du WALC.


Du 29 juin au 1er juillet, les halles anciennes, cours de fermes et places de villages de la Picardie verte résonneront aux sons des plus belles musiques traditionnelles et populaires de différentes régions du monde. Notre souhait est d’inviter un nouveau public à partager les émotions provoquées par la présence de musiciens dont l’ambition est de faire découvrir ou redécouvrir les formidables compositeurs sud-américains tels Gardel ou Piazzolla, mais aussi, fado, jazz et blues avec le spectacle Mes Suds de la chanteuse franco-portugaise Bévinda, et d’autres musiques venues ou inspirées de l’Amérique des années soixante.

Nous parcourrons le territoire au travers de nouveaux lieux afin de toucher un nouveau public. La convivialité d’un marché, la chaleur de l’accueil dans des cours de fermes, la fête du pain, permettront au public de partager, échanger et dialoguer avec les musiciens présents.

Le vendredi 29 juin, la cour de la ferme de Fabienne Kerdraon et Wilfrid Acher, rue de Moliens à Saint-Arnoult, accueillera la soirée d’ouverture, avec pain maison et cidre fermier, pendant laquelle vous pourrez entendre la chanteuse Bévinda qui viendra vous proposer un voyage dans "ses Suds".

Michèle et Patrice Tombois qui nous offriront l’hospitalité dans leur ferme et musée de Villembray, recevront le trio Kaleï pour la soirée du samedi 30. Ce trio composé d’un violon, d’un violoncelle et d’un piano donneront à écouter un répertoire sud-américain autour de musiques entre musique populaire et musique savante.

Enfin, pour la clôture du festival, dimanche 1er juillet, la commune d’Omécourt nous accueillera sur la place du village dans le cadre de la fête du pain où Serge Dutfoy et moi-même interpréterons, en duo violoncelle et piano, un programme de chansons, musiques de films et morceaux de jazz des sixties.

Bonne dégustation