photo Jacques Bernaert


Édito, par Jacques Bernaert, directeur artistique du WALC.


Cette année, en prélude au festival, un concert exceptionnel en hommage à Heitor Villa-Lobos sera donné le 28 mai au musée archéologique de l’Oise par l’Octuor de violoncelles et la soprano Victoria Yung.

Du 30 juin au 2 juillet, les halles anciennes, cours de fermes et places de villages de la Picardie verte résonneront aux sons de la musique classique mais aussi de jazz. Notre souhait est d’inviter un nouveau public à partager les émotions provoquées par la présence de musiciens dont l’ambition est de faire découvrir ou redécouvrir les thèmes de la musique, que ce soit Les Quatre Saisons, Carmen ou des standards de jazz.

Nous parcourons le territoire au travers de nouveaux lieux afin de toucher un nouveau public. La convivialité d’un marché, la chaleur de l’accueil dans des cours de fermes, la fête du pain, permettront au public de partager, d’échanger et dialoguer avec les musiciens présents.

Le Janus Quartet, composé de deux violons, un alto et un violoncelle, donnera à écouter un répertoire mariant les tubes du classique avec les incontournables du répertoire que sont Haydn, Beethoven et Mozart. Le 33 rue Riquefosse, dit « la Ferme » à Morvillers accueillera le French Class’Trio présent tout au long de l’année dans les cabarets du Quartier latin ou scènes de jazz de la rive gauche à Paris.

La cour de la ferme de Wilfrid Acher, rue de Moliens à Saint-Arnoult, accueillera la soirée d’ouverture avec pain cuit dans le four, cidre fermier et programme de musique classique accessible à tous.

La commune d’Omécourt nous accueillera pour la clôture du festival dans le cadre de la fête du pain le 2 juillet sur la place du village.